Une majorité de gauche à la Municipalité

Publié le: 14 janvier 2011 | Auteur: | Classé sous: Affaires communales | Tags: , | 2 commentaires »

Le Parti socialiste d’Orbe a décidé de faire alliance avec les Verts pour l’élection de la Municipalité. Deux listes seront déposées. Une liste du Parti socialiste comprenant les noms d’Henri GERMOND (PS), de Jacques-André MAYOR (PS) et de Regula DE SOUZA-KOHLBRENNER (Verts) et une liste Parti Les Verts comprenant les noms de Regula DE SOUZA-KOHLBRENNER (Verts), d’Henri GERMOND (PS) et de Jacques-André MAYOR (PS). L’électorat de chaque parti pourra ainsi marquer sa sensibilité.

Cette solution, que j’approuve sans réserve, est la seule qui puisse permettre à la gauche d’obtenir la majorité à la Municipalité. L’élection de la Municipalité se fait au système majoritaire : ce n’est que l’addition des suffrages qui compte et il faut obtenir la majorité pour être élu au premier tour. Face à une droite (radicaux et libéraux) qui fusionne, partir chacun de son côté serait suicidaire. L’union fait la force.

Les débats au Conseil communal lors des cinq dernières années – depuis que les Verts y ont fait leur entrée – ont montré que les socialistes et les verts ont souvent des positions semblables.

Croire qu’il est surtout important d’élire à la Municipalité des personnes compétentes, c’est ignorer que dans certaines décisions, l’opinion politique des élus ont leur importance. C’est vrai qu’il faut des municipales et des municipaux compétents, mais pas seulement. Dans certains domaines, l’urbanisme par exemple, la Municipalité dispose d’un pouvoir très important. Faut-il privilégier le développement de la ville à tout prix ou doit-on tenir compte de la sensibilité et des besoins des habitants ainsi que de l’esthétisme et de l’environnement ?

Ces élections communales pourraient marquer un tournant historique. Pour la première fois, la gauche pourrait devenir majoritaire.

Oui, nous le pouvons !


  

2 commentaires sur “Une majorité de gauche à la Municipalité”

  1. 1 P. Daenzer said at 16:18 le 23 janvier 2011:

    Cher Jacques-André,
    La lecture du quatrième paragraphe de ton arcticle « Une majorité de gauche à la Municipalité » me surprend quelque peu: « C’est vrai qu’il faut des municipales et des municipaux compétents, mais pas seulement ». Cela signifierait donc que les candidates et candidats municipaux incompétents sont les bienvenus et que, les compétences d’Henri Germond et de toi-même étant reconnues, cela vise Madame De Souza.
    N’est-ce pas un peu mesquin?

  2. 2 Claude Lebet said at 00:07 le 25 janvier 2011:

    Cher Pierre,
    Votre mauvaise foi est manifeste, car je ne vous ferai pas l’affront de vous croire stupide. Heureusement que ces trois candidats à la Municipalité sont non seulement compétents, mais aussi sensible à la qualité de leur environnement.
    Claude Lebet, Chavornay


Laisser un commentaire